Icone accessibilité
Menu
Image en forme de C Orange Image en forme de C Jaune

Personne conseillère en environnement (multipartenaire)

Image-Givest
Image de map Image demi-cercle bleu foncé

Ville et pays

Dakar, Sénégal
Image sablier Image demi-cercle bleu foncé

Durée

Image-Givest Image demi-cercle bleu foncé

Date de début souhaitée

Description du mandat

TITRE DU MANDAT : Personne conseillère en environnement
LIEU DU VOLONTARIAT : Dakar, Sénégal
DURÉE : 6 mois
DATE DE DÉBUT SOUHAITÉE : Dès que possible

LE PROGRAMME CLÉ

Ce mandat s’inscrit dans le cadre du Programme de coopération volontaire Compétences, Leadership, Éducation (Programme CLÉ), une initiative mise en œuvre par un consortium composé de la Fondation Paul Gérin-Lajoie, d’Éducation internationale et de la Fédération des cégeps. Financé par Affaires mondiales Canada (AMC), le Programme CLÉ a commencé en 2020 et sera en cours jusqu’en 2027 dans six pays (Bénin, Cameroun, Guinée, Rwanda, Sénégal et Togo). Le programme vise à accroître le bien-être économique et social des populations les plus marginalisées et les plus vulnérables – en particulier les filles et les femmes – par l’amélioration de la qualité de l’éducation de base, secondaire et de la formation professionnelle et technique (EFTP). Pour ce faire, le Programme CLÉ compte renforcer les capacités d’une quarantaine de partenaires dans la mise en œuvre d’initiatives et de services éducatifs de qualité qui sont plus inclusifs, plus novateurs et plus durables sur le plan environnemental, et qui font progresser l’égalité de genre.

DESCRIPTION DU MANDAT 

Le mandat vise à renforcer les capacités de trois des partenaires du Programme CLÉ au Sénégal qui sont : 

  • La Coalition des Organisations en SYnergie pour la Défense de l'Éducation Publique (COSYDEP) est une plateforme de la société civile servant de cadre stratégique de réflexion, de concertation, de synergie, de recherche et d’action. A ce titre, elle s’investit pour influer de manière positive et significative sur la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques d’éducation en vue de promouvoir le droit à une éducation publique de qualité. Regroupant soixante-treize (73) membres, elle a pour priorité de créer et consolider une conjonction des efforts des ONG, des syndicats, des parents d’élèves, des journalistes et autres structures militantes pour la promotion d’une éducation publique de qualité, gratuite, inclusive et accessible. 
  • L’ONG Alphabétiser pour le développement (ALPHADEV) est une organisation sénégalaise créée en 2003 dans le but d’œuvrer à la promotion socioéconomique des femmes, des enfants et des jeunes issus des milieux défavorisés pour une société juste et équitable à travers un développement participatif et durable. ALPHADEV travaille avec un important réseau d'organisations locales et développe différentes initiatives communautaires pour l'amélioration des conditions de vie des couches démunies. Sa stratégie d’intervention repose essentiellement sur l’utilisation de l’approche Reflect qui est une approche participative de l’apprentissage en lien avec le changement social et le développement local.
  • Le Forum des Éducatrices Africaines (FAWE) est une organisation non gouvernementale panafricaine qui œuvre pour la promotion de l’éducation des filles et l’autonomisation des femmes à travers l’éducation sensible au genre dans 34 pays d’Afrique dont le Sénégal. Créée en 1992, le FAWE compte actuellement 33 d’antennes nationales. En tant que groupe de pression unique en son genre et sans précédent en Afrique subsaharienne, le FAWE est bien placé pour influencer les politiques éducatives et plaider en faveur d’une demande accrue d’éducation des filles. Le FAWE vise un monde exempt de disparités entre les sexes et dans lequel toutes les filles d’Afrique ont accès à une éducation de qualité, réussissent bien et terminent leurs études.

Afin d'accompagner les trois partenaires, notamment dans l’élaboration d’une stratégie qui leur permette de prendre en compte l’environnement dans leurs  projets et programmes, le Programme CLÉ souhaite recruter une personne coopérante volontaire en environnement pour un mandat de six mois. La personne coopérante sera sous la supervision de la personne représentante pays, en plus d’être en relation avec les membres du consortium et la communauté de volontaires du Programme CLÉ.

En fonction des besoins, et sans se limiter à ce qui est mentionné, la personne coopérante volontaire devra assumer les responsabilités suivantes :

Responsabilités  communes aux trois organisations partenaires : 

  • Accompagner les partenaires à élaborer et mettre en place une stratégie environnementale sensible au genre et inclusive leur permettant de mieux intégrer les aspects environnementaux dans leurs activités ;
  • Organiser et réaliser une formation du personnel des organisations partenaires afin de faciliter l’appropriation de leur politique environnementale et ainsi favoriser une meilleure intégration des aspects environnementaux dans leurs projets et programmes 
  • Animer ou participer, le cas échéant, à des ateliers organisés sur le thème de l’environnement et en faire une restitution/partage des connaissances auprès des partenaires.

Responsabilités spécifiques à chaque organisation partenaire :

  • Appuyer le partenaire à développer du contenu pour faire un plaidoyer axé sur le respect des normes environnementales en milieu scolaire (COSYDEP) ;
  • Développer du contenu pour la sensibilisation et l’information du partenaire en environnement (ALPHADEV) ;
  • Appuyer le partenaire dans la rédaction de contenu de présentation en environnement et l’accompagner dans l’organisation et la participation à des événements visant la sensibilisation et le partage d’information à différentes publics cibles (ALPHADEV).

L'offre

  • Diplôme en environnement, développement durable, conseil stratégique en environnement ou tout autre domaine pertinent;
  • Posséder une expérience professionnelle en environnement ou développement durable (en milieu d'enseignement et/ou formation technique et professionnelle);
  • Excellentes compétences en communication, représentation et formation
  • Bonne capacité rédactionnelle en français;
  • Bonnes compétences interculturelles;
  • Maîtrise de la langue française écrite et parlée.

Considéré comme un atout :

  • Expérience reconnue à travailler avec des approches intersectionnelles d'inclusion, incluant le genre, la diversité, le handicap, l’âge ou tout autre facteur de vulnérabilité;
  • Expérience professionnelle en Afrique subsaharienne;
  • Expérience antérieure en coopération internationale;
  • Avoir connaissance des réalités socioculturelles des pays concernés.

Pour postuler icône image

Postulez

Rejoins notre équipe de coopérant·e·s!

Tu souhaites faire partie d’une expérience humaine, basée sur des valeurs de respect, d’ouverture et de solidarité? Implique-toi dès maintenant en déposant ta candidature!

Ce champ est obligatoire
Combien d'années d'expérience en lien avec le poste possédez-vous?

Il y a-t-il d'autres pays d'intervention qui pourraient vous intéresser? Si oui, veuillez les sélectionner.
Conformément aux conditions prévues par la Loi sur la protection des renseignements personnels (loi 25), la Fondation Paul Gérin-Lajoie, Éducation internationale et la Fédération des cégeps requièrent votre consentement pour le traitement de vos données personnelles pour l’analyse de votre dossier de candidature au mandat pour lequel vous avez postulé et d’autres postes susceptibles de vous convenir. La Fondation Paul Gérin-Lajoie, Éducation internationale et la Fédération des cégeps s’engagent à utiliser vos données personnelles uniquement aux fins pour lesquelles elles ont été recueillies, et met en place des mesures spécifiques afin d’en assurer la protection. Pour connaitre les modalités d’utilisation et d’accès à vos renseignements personnels, consultez notre politique de gouvernance et de conservation des données personnelles sur notre site internet ou contactez la personne responsable des renseignements personnels de la Fondation Paul Gérin-Lajoie à l’adresse courriel suivante : responsablerp@fondationpgl.ca.